Le parquet contrecollé, c’est quoi

C'est quoi le parquet contrecollé

Le parquet contrecollé est un type de parquet qui se compose de 3 couches : une âme en bois massif, une couche d’usure (ou parement) et un contre-parement.

Le parquet contrecollé est plus résistant que le parquet massif et il est moins cher que le parquet stratifié. Ce guide va vous aider à mieux comprendre ce qu’est le parquet contrecollé, comment il est fabriqué et les différents types de parquets contrecollés.

Les avantages du parquet contrecollé sont multiples. En effet, le parquet contrecollé est plus résistant que le parquet massif et il est moins cher que le stratifié ou même que les lames de bois massif. De plus, c’est un type de parquet qui n’exige pas d’entretien particulier une fois posé sur le sol. Cependant, ce type de parquet a également quelques inconvénients. Par exemple, son installation peut être longue et coûteuse. De plus, les lames en bois doivent être collées ensemble pour former un seul morceau afin d’obtenir la solidité souhaitée. Le principal inconvénient du parquet contrecollé réside dans sa poussière qui augmente au fil des années si celui-ci n’est pas traité chimiquement .

Comment poser du parquet contrecollé ?

Il s’agit d’un parquet à coller.

Les lames de ce type de parquet doivent être posées sur une surface plane et propre, avec un espace suffisant pour la dilatation du bois.

Le sol doit être sec et il est recommandé de le poncer avant la pose, afin d’obtenir une bonne adhérence entre les lames et le support. Si vous optez pour du parquet contrecollé en chêne massif, veillez à privilégier des lames dont la largeur est égale ou supérieure à 28 mm.

La lame se pose sur un lit de mortier colle qui peut être prêt à gâcher ou qui peut être déjà prêt (présence d’un kit). Dans tous les cas, il faut respecter une pente minimale du mur vers le sol.

  • Ensuite on coupe au cutter les cales en bois
  • On met quelques points de colle
  • On pose les lattes

Prix d’un parquet contrecollé

De manière générale, le prix d’un parquet contrecollé est compris entre 20 et 50€/m2. Pour un parquet massif, il faut compter en moyenne 60 à 200€/m2. Toutefois, il peut être nécessaire de prendre en compte certains éléments supplémentaires qui peuvent faire varier le tarif final:

  • Le mode de pose: la pose collée vous permettra d’obtenir des lames de parquets plus grandes; elle sera donc moins coûteuse que les autres modes de pose du parquet contrecollé (clouée ou flottante).Le prix des lames de parquets dépend avant tout de ses dimensions.
  • La qualité du bois utilisé pour sa fabrication : si vous choisissez un bois exotique cela aura un impact sur le montant total. De même si votre choix se porte sur des essences européennes comme le chêne, le hêtre ou encore sur des bois exotiques comme le teck ou l’ipé.
  • La finition : bien qu’elle soit facultative, la finition du parquet contrecollé peut avoir une influence importante sur son prix. Ainsi, il est possible d’opter pour une finition brute sans traitement (la plupart du temps), ce qui vous permettra de personnaliser votre sol et ainsi réduire largement les coûts liés à la pose ; tandis que la finition huilée apporte plus d’uniformité au sol et augmentera considérablement son tarif.

Les différents types de parquet contrecollé

Il existe deux types de parquet contrecollé : le parquet contrecollé massif et le parquet contrecollé lamellé collé.

Le premier est constitué d’un seul élément en bois massif, alors que le second est constitué de plusieurs lamelles collées sur une âme centrale. Ces différences amènent des caractèristiques diffèrentes entres les 2 types de parquets contrecollés:

  • Le parquet contrecollé massif est généralement plus dense et donc plus stable et durable.
  • Le Parquet contre-collé a également l’avantage d’être composé d’une multitude de lames qui peuvent chanfreiner ce qui rend le produit très design.

Comment entretenir son parquet contrecollé ?

Il est important de bien entretenir votre parquet contrecollé. Avant toute chose, il faut savoir que le ponçage d’un parquet contrecollé n’est pas forcément indispensable pour lui donner un aspect neuf. En effet, le bois naturel étant une matière vivante, la coloration et les défauts du bois sont des caractéristiques intrinsèques au parquet contrecollé.

Le seul moyen de faire disparaître ces imperfections consiste à utiliser des produits d’entretien adaptés (huile ou vitrificateur).

Vous pouvez également envisager de réaliser un ponçage traditionnel si votre sol est en bon état et que vous souhaitez retrouver son aspect initial. Nettoyer le parquet avec une serpillère humide Un aspirateur peut être utile pour nettoyer un parquet qui aurait besoin d’être dépoussiéré.

  • L’aspirateur permet de retirer rapidement les grosses salissures comme la poussière du quotidien.
  • Un chiffon doux humidifié avec un peu l’eau tiède
  • Dans ce cas, il est possible de passer une serpillère imbibée d’un peu d’eau tiède sur la surface à nettoyer.

Où trouver du parquet contrecollé de qualité ?

Si vous souhaitez acheter du parquet contrecollé, il est important de choisir un fournisseur sérieux qui a travaillé le bois depuis des générations. Vous devez également privilégier un revendeur professionnel qui pourra vous guider dans le choix de votre parquet et son installation.

Les magasins spécialisés en produits de construction ont généralement les connaissances nécessaires sur la fabrication et l’installation des différents types de parquets. Vous pouvez aussi demander à ce que l’on vienne chez vous pour installer votre nouveau plancher.

Lorsque l’on achète un tel type de plancher, il faut bien noter qu’il y aura toujours un petit décalage entre ce que l’on voit sur la photo et le produit final. Pensez à cela avant d’acheter !

Parquet contrecollé, quelques astuces pour bien le choisir

Le parquet contrecollé est composé de 3 couches : une âme en bois massif, une couche d’usure (ou parement) et un contre-parement. La première couche, qui constitue l’âme du parquet, peut être faite de différentes essences de bois.

Le choix se fera en fonction des caractéristiques physiques et techniques du bois dont le parquet sera constitué. Par exemple, les bois feuillus sont plus tendres que les bois résineux.

Les essences de conifères sont moins sensibles à l’humidité alors que celles qui ont des cernes morts comme le chêne ou le hêtre offriront un meilleur rendement au niveau acoustique.

Ce type de parquet peut aussi avoir la forme suivante :

  • Lames longues
  • Lame large
  • Lame courte

A découvrir : Carrelage imitation parquet

Une finition huilée ou vitrifiée sera plus durable dans le temps qu’une finition cirée ou peinte Parfois, on associe l’appellation «contrecollé» avec l’expression «parquet multicouche » qui désigne une composition composée d’au moins trois couches superposées: La première couche est faite au minimum à 50 % en essence noble utilisable pour réaliser la surface supérieure du revêtement (plancher).

Il existe différents modes d’assemblage entre les différentes épaisseurs : rainures et languettes (système collage), clic (système clic), pose flottante sur support continu ou pose flottante sur support discontinu. La seconde couche est faite au minimum à 50 % en matière naturelle non reconnue comme essence noble utilisable pour la surface inférrieure du revêtement (base). Elle permet principalement d’assurer une excellente stabilité aux planches et donc faciliter la pose des autres éléments constituant ce type de revêtements.

Nous fournissons ce produit en 4 dimensions standard: 240x1290mm, 240x1490mm, 290x1200mm, 290x1500mm.

Pour conclure, il existe différents types de parquets dont les principaux sont le parquet massif ou contrecollé. Chacun a ses avantages et ses inconvénients. Le principal avantage du parquet contrecollé est qu’il peut être posé sur n’importe quel type de sol, contrairement au parquet massif qui ne peut être posé que sur un sol plan et sec.