eau chaude solaire

Comment produire de l’eau chaude solaire ?

Les systèmes de chauffe-eau solaires captent la chaleur du soleil et l’utilisent pour chauffer l’eau de votre maison. Cela réduit votre dépendance aux combustibles fossiles et, par conséquent, les émissions de CO2 nocives.

Eau chaude solaire – Comment ça marche ?

Il existe de nombreux systèmes de production d’eau chaude solaire et, selon leur emplacement et leur application, ils peuvent être actifs (pompés) ou passifs, utilisant les courants de convection naturels. Il existe des variations dans la conception des capteurs solaires, des systèmes de transfert de chaleur et des matériaux utilisés. Votre situation, vos besoins et le fabricant que vous utilisez détermineront le système que vous choisirez.

Dans l’ensemble, un système solaire en France fonctionne de la manière suivante …

Les panneaux de capteurs solaires font face au soleil et absorbent la chaleur. Un fluide est pompé autour des tuyaux à l’intérieur des panneaux, absorbant la chaleur et la transportant vers un ballon d’eau chaude. Dans la plupart des systèmes, le fluide passe par un serpentin dans le ballon, transférant la chaleur à l’eau stockée à l’intérieur, qui est ensuite distribuée dans toute la maison.

Un thermostat surveille la température de l’eau dans le réservoir et si elle tombe en dessous d’un certain niveau, la chaleur est complétée à l’aide d’une source de chauffage supplémentaire. Il peut s’agir d’un chauffe-eau compatible au gaz, au mazout ou à l’électricité, ou, pour réduire encore plus l’impact environnemental du système, d’un chauffe-eau à biomasse ou à bois.

Le climat de la France (notamment au dessus de la Loire) est tel qu’une source de chaleur auxiliaire est nécessaire pour les besoins en eau chaude, en particulier pendant les mois d’hiver.

Exigences

Pour une efficacité optimale, les capteurs solaires doivent être orientés vers le sud, bien qu’ils puissent fonctionner vers l’ouest ou l’est. Si vous prévoyez d’utiliser également des panneaux photovoltaïques et que l’espace sur le toit est limité, vous devrez coordonner l’emplacement de chacun.

Applications

en France, les systèmes de production d’eau chaude solaire sont les mieux adaptés pour chauffer l’eau à usage domestique. Il est toutefois possible de les utiliser pour d’autres applications, comme le chauffage des piscines et le chauffage d’appoint.

Conception et installation

En tant qu’autoconstructeur, vous êtes dans une position idéale pour planifier vos besoins au stade de la conception et décider des systèmes à intégrer dans votre maison et de la manière dont vous allez le faire. Tout espace supplémentaire nécessaire pour le ballon de stockage d’eau à échange thermique peut facilement être alloué lors de la phase de conception et la coordination du système avec d’autres technologies est beaucoup plus facile sur le papier avant la construction de la maison.

Votre premier interlocuteur est votre concepteur pour discuter des options, mais adressez-vous à des fournisseurs certifiés pour une évaluation de vos besoins, une conception adaptée du système et de plus amples informations. Vous pouvez même envisager de faire appel à un ingénieur spécialisé en mécanique et en électricité si vous souhaitez disposer de plusieurs technologies et du système le plus efficace possible.

Permis de construire

Les modifications apportées aux droits de développement autorisé pour les technologies de micro-cogénération signifient désormais que la plupart des installations photovoltaïques peuvent être réalisées sans permis de construire.

Pour cela, il faut que l’installation respecte certains critères de taille et qu’elle ne soit pas située dans une zone d’intérêt particulier ou sur un bâtiment classé. Vérifiez auprès de votre bureau d’urbanisme local avant de commencer.