C’est quoi une tapée de fenêtre ?

C'est quoi une tapée de fenêtre

Une tapée de fenêtre est une pièce de bois qui sert à fermer les fenêtres. Cette pièce de bois est généralement en sapin ou en chêne et mesure environ 1 mètre de longueur sur 50 centimètres de largeur. Elle est utilisée pour éviter que le vent passe par la fenêtre et empêche l’eau d’entrer dans la maison.

Comment faire une tapée de fenêtre ?

  • A l’aide d’une hachette ou d’un maillet, commencer par fendre le bois à la base de la tapée de fenêtre.
  • Une fois que votre tapée a été fendue, la scier en 2 morceaux égaux.
  • Deux méthodes sont possibles pour visser une tapée sur une porte ou une fenêtre :
    • La première consiste à visser directement les plaques latérales au niveau du sol, puis de visser les plaques frontales au niveau des montants de la fenêtre.
    • La seconde consiste à poser un cordon de colle sur le périmètre de la tapée, avant de la glisser sur les montants de la fenêtre, puis de rabattre les plaques frontales vers le bas.

L’intérêt d’une tapée de fenêtre

Il s’agit d’une pièce de bois qui permet de renforcer la structure d’une fenêtre, notamment lorsque celle-ci est en bois.

La tapée de fenêtre est généralement composée de trois éléments: une feuillure, un bâti et une traverse haute.

  • La feuillure désigne l’espace dans lequel les vantaux vont glisser.
  • Le bâti désigne le cadre en bois sur lequel repose le dormant de la fenêtre.
  • La traverse haute désigne la barre verticale dont les extrémités se rejoignent au niveau de la jonction des deux vantaux. Les avantages d’une tapée de fenêtre? Une tapée de fenêtre offre plusieurs avantages :
  • Elle apporte une meilleure isolation thermique à votre logement (la température intérieure ne risque pas de baisser lorsqu’il fait froid dehors), ce qui favorise le confort des occupants.
  • Elle permet de préserver l’apparence du mur extérieur et ainsi d’éviter son altération ou sa dégradation.
  • En revanche, elle n’apporte aucun avantage acoustique.

Les inconvénients d’une tapée de fenêtre

La tapée de fenêtre a tout d’abord un coût, en effet il faut compter une centaine d’euros pour cette pièce. Cependant, la tapée de fenêtre est très difficile à poser et demande beaucoup de temps pour être parfaitement réalisée.

Lorsque vous souhaitez changer vos anciennes fenêtres en bois, pensez donc à faire appel à un professionnel qui saura vous conseiller au mieux. En outre, les tapées de fenêtre doivent généralement être renforcées afin de supporter les charges importantes que représente le vent.

Il arrive également qu’elles ne soient pas suffisamment étanches et provoquent des infiltrations d’eau. Une tapée de fenêtre mal posée peut s’avérer inconfortable et même dangereuse car elle sera trop lourde et n’assurera plus son rôle de protection contre les intempéries.

Quels sont les différents types de tapées de fenêtre ?

La tapée de fenêtre est une pièce indispensable à l’isolation thermique des fenêtres. Elle permet en effet d’éviter que la chaleur ou le froid ne s’infiltre à travers ces menuiseries. Pour cela, elle doit être bien ajustée et coller au plus près des ouvrants afin de les maintenir fermés sans effort.

La tapée de fenêtre peut se placer sur le dormant, c’est-à-dire la partie fixe de la fenêtre qui repose contre le mur, mais aussi sur le battant, c’est-à-dire la partie mobile de la menuiserie. En rénovation comme en construction neuve, il existe différents types de tapées de fenêtre :

  • La tapée de fenêtre à poser: Il faut découper des morceaux de bois répondant aux dimensions exactes de la fenêtre à équiper.
  • La tapée de fenêtre à clouer: Ce type de tapée de fenêtre consiste en un cadre en bois sur lequel on vient clouer un morceau de liège. Cette solution est recommandée pour les maisons anciennes car le liège n’a pas toujours bonne presse !
  • La tapée de fenêtre à coller: La colle vinylique est souvent utilisée pour ce type de travaux.Le support doit être propre, sec et parfaitement plan. Dans le cas contraire, un ponçage sera nécessaire avant la pose de la tapée de fenêtre.

Comment choisir la bonne tapée de fenêtre ?

La tapée de fenêtre doit être adaptée aux dimensions de la fenêtre. Avant d’acheter votre tapée de fenêtre, mesurez le diamètre intérieur de la fenêtre avec un mètre.

Vous obtiendrez ainsi sa hauteur et sa largeur , qui vont déterminer les dimensions de la tapée de fenêtre. Pour cela, il suffira de reporter sur papier les mesures fournies par une fenêtre standard ou en bois double vitrage. Ensuite, prenez les cotes précises, afin d’avoir des dimensions exactes pour acheter la tapée de fenêtre correspondante à votre porte-fenêtre. A l’aide d’une équerre, vérifiez si la tapée de fenêtre est bien adaptée à votre porte-fenêtre, car elle doit avoir au moins 4 cm de plus que la dimension de la porte-fenêtre.

Il est conseillé d’utiliser une scie circulaire ou sauteuse pour tailler la tapée de fenêtre. Si vous possédez une scie à onglet, tenez-la fermement par les poignées latérales. Attention ! Si vous voulez poser une nouvelle tapée de fenêtre chez vous, veillez à ce qu’il n’existe pas d’interstice entre celle-ci et un montant existant. Parfois, il peut arriver que la tapée de fenêtre ne soit pas assez longue ou large. Dans ce cas, il est possible d’allonger la tapée de fenêtre en coupant simplement les bouts inutiles.

Veillez à ne jamais raccourcir la pièce de bois. De même, certains matériaux utilisés dans la fabrication des fenêtres sont très difficiles à travailler (par exemple le PVC).

Il en résulte des arêtes peu nettes et des angles mal formés.

Lorsque vous coupez une pièce de bois pour fabriquer une nouvelle tapée de fenêtre, veillez à ce que l’angle d’incidence de la lame de scie soit toujours supérieur à 45°. Ce type d’angle permet d’obtenir une coupe sans effort et sans éclat sur chaque face de la pièce de bois. Pour cela, appuyez toujours la lame de scie sur le chant du morceau de bois à couper et non sur sa face extérieure. Cette astuce vous permettra d’obtenir une finition impeccable et sans trace.

En conclusion, il s’agit d’une pièce de bois qui se place entre la fenêtre et le mur. Elle permet de réduire les courants d’air et donc améliore le confort thermique à l’intérieur. En été, elle permet également d’empêcher la chaleur de rentrer en hiver.